MISE A JOUR DU 19 FEVRIER 2021 POUR PRISE EN COMPTE DES MESURES LIEES AUX EVOLUTIONS SANITAIRES

 

Dans un contexte d’évolution de la contamination par le SARS-COV2, notamment par des variants, la Ministre du travail, après avis auprès de ses différents conseils scientifiques, après avoir précédemment décidé de généraliser le port du masque respiratoire en entreprise dans tous les milieux clos et couverts, en plus des gestes barrières déjà applicables (distance, désinfection des mains, …), a renforcé, le protocole applicable à tout type d’entreprise : 

  • Le port du masque en tissu artisanal dit de “catégorie 2” est interdit en entreprise. Seuls les masques chirurgicaux, les masques FFP2 et les masques grand public en tissu industriel dits “de catégorie 1 ” sont autorisés. Pour mémoire, le port du masque doit être systématique au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos. Il s’associe au respect de la distanciation physique d’un mètre entre les personnes, de l’hygiène des mains et des gestes barrières ;
  • La distanciation sociale à respecter lorsque le port du masque est impossible est fixée à 2 mètres (au lieu d’un mètre) ;
  • Dans les espaces de restauration collective, la distance de 2 mètres entre 2 personnes devient la norme (sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique), ce qui implique une jauge de 8 m² par personne contre 4 m² précédemment,
  • Dans ces mêmes espaces, 4 personnes maximum d’un même bureau ou d’un même service peuvent déjeuner ensemble, contre 6 auparavant (par table en non par pièce, sous réserve de la jauge),
  • La durée d’isolement en cas de contamination avérée n’est plus précisée, afin de rester souple selon le variant détecté, avec les préconisations officielles (modification du 16 Février 2021)

Ce protocole est d’application immédiate. 

Nous invitons tous nos lecteurs à prendre connaissance de ce nouveau document, afin de faire évoluer les consignes mises en place dans leur entreprise en accord avec les institutions représentative du personnel (IRP), de communiquer oralement et par voie d’affichage les modifications qui pourraient être applicables, et de procéder à la mise à jour de son Document Unique d’Evaluation des Risques.

Nous sommes à votre disposition via la page contact pour répondre à vos questions.

 

Pour découvrir le document actualisé : Protocole national pour assurer la santé et sécurité des salariés face à l’épidémie de Covid-19

Pour retrouver les éléments concernant la restauration collective : Organisation et Fonctionnement des restaurants d’entreprise